Chargé∙e de campagne « Régulation des multinationales et Dignité au travail » (Non publié)

Proposé

Soumis par Membre 24789 le 27-avr-2021

 

ActionAid France soutient celles et ceux qui, partout dans le monde, luttent pour leurs droits économiques, sociaux et culturels. Elle rassemble 40 groupes locaux, 180 000 signataires et est affiliée à la fédération internationale ActionAid.

 

Description de l’offre :

 

Les grandes entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter des chartes éthiques et se présentent comme des garantes de progrès économique et social. Les engagements éthiques des entreprises deviennent des arguments de vente des produits agricoles, des téléphones, des vêtements... Mais pour les millions de personnes qui travaillent pour ces multinationales, ces engagements restent trop souvent de la poudre aux yeux, car ces entreprises sont responsables de nombreuses atteintes aux droits humains... le plus souvent en toute impunité. Pour ActionAid France, les chartes et les labels ne suffisent pas : c'est aux pouvoirs publics d’encadrer les activités des entreprises, par le biais de législations opposables et contraignantes.

 

ActionAid France recrute un∙e chargé∙e de campagne « Régulation des multinationales et Dignité au travail », afin de :

  • faire adopter et appliquer des règles contraignantes aux niveaux national et international qui protègent les travailleurs·ses.
  • faire évoluer les pratiques des multinationales.
  • soutenir les travailleur·se∙s du secteur agricole qui se mobilisent pour leur dignité.
  • renforcer les organisations qui les défendent, en particulier dans les pays du « Sud ».
  • dénoncer les violations des droits humains dans les exploitations agricoles.

 

Le∙la chargé∙e de campagne « Régulation des multinationales et Dignité au travail » organisera les activités de campagne et de plaidoyer d’ActionAid France sur ces thématiques, en particulier sur les conditions de travail dans les filières agricoles. Ce travail se fait en lien avec les instances et les militant∙e∙s d’ActionAid France, et en lien avec la fédération ActionAid et ses affiliés dans d’autres pays. Le∙la chargé∙e de campagne participera activement à la recherche de financements et à leur suivi, à la communication externe et interne et à la mobilisation des militant∙e∙s d’ActionAid France sur ces thématiques. Elle∙il encadrera un∙e chargé∙e de campagne adjoint∙e qui l’appuiera dans ses diverses responsabilités. Ses activités principales seront les suivantes :

 

  1. Campagnes et expertise :

 

Sous la coordination du directeur, le∙la chargé∙e de campagne définit, organise et met en œuvre les activités de campagne et de plaidoyer sur les thématiques « Régulation des multinationales et Dignité au travail », en particulier dans les filières agricoles. Parmi ces activités :  

  • Elle∙il assure le suivi et le développement des relations avec les alliés et partenaires d’ActionAid France, ainsi qu’avec les pouvoirs publics français et étrangers, y compris de haut niveau.
  • Elle∙il effectue le travail de recherche, d’enquête et d’analyse sur les thématiques.
  • Elle∙il développe et rédige - en lien avec les équipes communication, collecte et mobilisation - les éléments de fonds contenus dans les outils de plaidoyer, de sensibilisation et de mobilisation : rapports, pétitions, outils digitaux (vidéos, communications sur les réseaux sociaux…).
  • Elle∙il représente l’association dans l’élaboration et le suivi de contentieux stratégiques, en lien avec des avocat∙e∙s, associations de juriste et le reste de l’équipe.

 

  1. Représentation et communication :

 

  • Elle∙il assure la représentation de l’organisation dans les plateformes, collectifs et événements nationaux et internationaux, et intervient dans des conférences et colloques.
  • Elle∙il gère la relation avec les médias, y compris la rédaction des communiqués et tribunes.
  • Elle∙il participe à la conception et à la rédaction des contenus de communication externe (site internet, rapport d’activités, outils de communication etc.) en lien avec l’équipe communication.

 

  1. Vie de l’association et de l’équipe :

 

  • Elle∙il participe à certaines réunions des instances de l’association (Conseil National, agoras, groupes de travail), et anime la réflexion collective sur les thématiques Régulation des multinationales et Dignité au travail, en particulier dans le secteur agricole.
  • Elle∙il participe à des événements et formations organisés par les groupes locaux d’ActionAid France et anime des formations sur ses thématiques, et participe à ou coordonne des événements et formations organisés par l’association, en lien avec les autres membres de l’équipe.
  • Elle∙il participe à la vie de l’équipe (réunions d’équipe, secrétariats, etc.) et assure, le cas échéant, des tâches de secrétariat et logistique ponctuelle.

 

  1. Financements :

 

  • Elle∙il assure le suivi, l’évaluation et le reporting des projets et programmes financés sur les thématiques (fondations, financements institutionnels le cas échéant).
  • Elle∙il recherche activement des financements potentiels auprès d’institutions publiques ou de fondations, et développe des demandes de financements.

 

  1. Approche féministe

 

  • Elle∙il développe un comportement individuel soucieux de l’égalité de genre et intègre l’approche genre à l’ensemble de ses activités
  • Elle∙il utilise une écriture inclusive dans la communication interne et externe
  • Elle∙il contribue au développement de bonnes pratiques en matière d’égalité de genre et de Droits des femmes au sein d’ActionAid France.

 

 

 

 

 

 

Qualifications et expériences :

 

- Qualification exigée :

Formation en sciences humaines (droit international, économie, genre, relations internationales, sciences politiques, sociologie) ou expérience professionnelle équivalente.

- Expériences exigées :

  • Expérience professionnelle d’au moins trois ans, notamment dans le domaine des campagnes et du plaidoyer.
  • Expérience d’engagement militant (associations, collectifs, etc.).
  • Expérience professionnelle dans le domaine associatif.

 

- Expériences souhaitées :

  • Expérience d’encadrement d’autres salarié∙e∙s.
  • Expérience professionnelle dans des associations de solidarité internationale.
  • Expérience de suivi budgétaire liée aux cofinancements institutionnels et au suivi de partenariats.

 

Compétences et capacités :

 

- Compétences et capacités exigées :

  • Maitrise de l’anglais à l’écrit et à l’oral.
  • Très bonnes capacités rédactionnelles, de synthèse et d’organisation pratique.
  • Goût du travail en équipe et aisance relationnelle.
  • Autonomie.
  • Maitrise des outils informatiques et des réseaux sociaux.  
  • Aisance dans le travail auprès des médias.
  • Connaissance des problématiques internationales liées aux droits humains et politiques de développement, et en particulier des questions liées à la régulation des multinationales et à la dignité au travail.
  • Connaissance des problématiques internationales liées aux droits des femmes.

- Compétences et capacités souhaitées

  • Maitrise de l’espagnol à l’écrit et à l’oral.
  • Créativité.

 

Conditions :

 

  • Poste à pourvoir si possible le 21 juin 2021, et au plus tard mi-août 2021.
  • Travail sur site (Montreuil, 93) et/ou télétravail en fonction des consignes gouvernementales.
  • 35h par semaine, sur 4 ou 5 journées.
  • Salaire entre 2350€ et 2600€ bruts par mois, selon grille de salaire interne et expérience + tickets restaurants + titre transport ou forfait mobilité douce + mutuelle santé.
  • Déplacements réguliers en France et fréquents à l’étranger.
  • Travail le week-end plusieurs fois dans l’année.

 

 

Comment postuler :

 

Merci d’envoyer un email avant le dimanche 2 mai 2021 à minuit, contenant les documents et informations suivantes à l’adresse [email protected]:

  • votre CV,
  • une lettre de motivation mettant en avant vos expériences professionnelles et militantes,
  • les coordonnées de deux personnes qui vous ont encadré récemment et que nous pourrions contacter suite à un éventuel entretien.

 

Les candidatures reçues après le dimanche 2 mai 2021 à minuit ne pourront pas être étudiées dans le cadre de cette procédure de recrutement.

                                                                                     

Les candidat·e·s sélectionné·e·s pour un entretien seront contacté·e·s le vendredi 7 mai 2021 au plus tard. En raison du nombre élevé de candidatures que nous recevons habituellement pour ce type de poste, nous ne serons malheureusement pas en mesure de rencontrer ou contacter toutes les personnes qui candidateront. Par conséquent, sans réponse de notre part après cette date, veuillez considérer que votre candidature n’a pas été retenue. Les entretiens se dérouleront les lundi 10 et mardi 11 mai 2020, soit dans nos bureaux de Montreuil, soit en visioconférence en fonction du contexte ou des disponibilités des candidat∙e∙s. Nous demanderons également aux candidat·e·s sélectionné·e·s pour un entretien de réaliser un court test durant le week-end des 8 et 9 mai. Une réponse définitive sera fournie au plus tard le 12 mai.

                                                                                                                     

ActionAid France – Peuples Solidaires porte une attention particulière à ce qu’aucune discrimination n’entache le processus de recrutement et est attachée à la mixité et à la diversité des profils dans son équipe.

 

Merci de ne pas téléphoner, aucune information ne sera communiquée par téléphone.


Expire le: 26 05 2021