Conseiller.ère en Economie Sociale et Familiale

Proposé

Soumis par Membre 22610 le 8-oct-2019

La Maison des Solidarités est structurée autour de 3 domaines d’intervention : l’épicerie solidaire & l’accompagnement social, le soutien aux parents, les initiatives citoyennes & pratiques solidaires. Des actions sont aussi menées dans les quartiers.  http://www.lamaison.asso.fr/.

La Maison des solidarités est un lieu d'informations, de rencontres, d'échanges et de convivialité. Elle contribue à la diversité sociale et culturelle ainsi qu’à la rencontre des publics. Elle lutte contre les exclusions et accompagne socialement le public précaire. Elle soutient toutes les solidarités dans toutes leurs formes et leurs dimensions.

L’axe « épicerie solidaire & accompagnement » est coordonné par le.la CESF et l’Eclaircie, association gestionnaire de l’épicerie solidaire et composée de bénévoles investis. Le.la CESF exerce ses missions sous la responsabilité de la direction de la Maison des solidarités et dans le cadre des actions définies par les Conseils d’Administration de l’Eclaircie et de la Maison des solidarités.

LES MISSIONS

Animer l’axe « épicerie solidaire et accompagnement social » : être force de proposition dans le cadre des orientations de l’Eclaircie et de la Maison des solidarités, des besoins des habitant.e.s, des bénévoles et des activités développées au sein de la Maison des solidarités.

Participer à la gestion et à la vie de l’association L’Eclaircie sous la responsabilité des différentes instances de l’Eclaircie (Bureau, CA et groupe des bénévoles engagés) et en lien avec sa hiérarchie.

Accompagner socialement et individuellement les bénéficiaires : assurer le suivi individuel des 45 familles en lien avec les travailleurs sociaux, piloter la commission d’attribution, dresser les bilans de l’accompagnement social, participer aux réseaux locaux…

Accompagner socialement et collectivement les bénéficiaires de l’épicerie solidaire : repérer les besoins, proposer, élaborer voire animer des temps collectifs, établir des partenariats avec les acteurs du social…

Prendre part aux activités communes et à la dynamique transversale : accueil et colis d’urgence, échange autour du bénévolat, projets thématiques, actions hors les murs, soirées conviviales, activités d’été, sorties culturelles, événements de la ville.

LE PROFIL

D.E. de Conseiller.ère en Economie Sociale et Familiale. Expérience professionnelle avec suivi individuel et coordination de projets dans le champ du social, de l’animation sociale ou de la solidarité. Maîtrise des techniques d’entretiens individuels, connaissance actualisée de la législation sociale et des dispositifs d’aides. Connaissance de la gestion de projets. Savoir travailler avec des bénévoles investis et des partenaires locaux (EDS, CCAS, travailleurs sociaux).

Savoir concerter et concilier, travailler en équipe tout en se référant aux instances décisionnelles. Avoir le sens de l’accueil et apprécier le contact avec le public, les habitant.e.s, les bénévoles et le secteur associatif. Capacité d’organisation, capacité rédactionnelle, savoir animer des réunions. Autonomie, rigueur, adaptabilité et polyvalence.

Disponibilité : le travail s’effectue sur une base de 35h / semaine avec des contraintes qui tiennent compte des disponibilités en particulier le samedi matin et en soirée.

Emploi repère « animateur-trice » et rémunération fixée par la convention collective ALISFA indice 491. Contrat à temps plein en CDI avec période d’essai de 2 mois.

LES MODALITES DE RECRUTEMENT

Poste basé à Arcueil à pourvoir 6 janvier 2020.

Envoyer CV + LM à Christine Duval, directrice de la Maison des solidarités uniquement par mail : [email protected] avant le 25 octobre 2019.

Premiers entretiens le vendredi 8 novembre 2019, puis, après sélection le jeudi 14 novembre 2019 après-midi. 


Expire le: 8 11 2019